Reta Tschopp
Charly Nusbaumer
Ran Grünenfelder
Martin Nietlispach
Martin Nietlispach



RD:
Bonjour Martin
Les championnats du monde auront lieux dans 4 semaines à Tokyo et la liste des sélectionnés suisses confirme la participation des « anciens » ainsi que l’arrivée d’un nouveau dans l’équipe nationale, c’est-à-dire toi. Comment as-tu appris la nouvelle ?

MN:
Giorgio Vismara me l'a transmis après le stage de Moscou. Il m'a dit qu'après mes combats de Sarajevo, Londres et Moscou et aussi après ce stage il veut que je combatte à Tokyo. Pour moi c'était juste génial. Je savais que j'avais fait beaucoup de progrès après ma blessure au dos qui m'a empêché de progresser pendant presque deux ans et que j'avais fait une assez bonne saison, mais c'était quand même une surprise. Je n'osais pas planifier ces championnats du monde, car personne -73kg avait fait des résultats impressionants aux grands tournois et je n'étais pas sûr que la fédération suisse qualifierait un combattant dans cette catégorie.

RD:
Après ta participation au Grand Slam de Moscou ou tu as fait preuve de beaucoup de combativité tu peux maintenant aller «jouer dans la cour des grands ». Quel est ton état d’esprit avant d’affronter l’élite mondial à Tokyo ?

MN:
Pour moi c'est clair que je ne fais pas parti des favoris, mais mon deuxième combat à Moscou contre l'ukrainien Soroka (le champion d'europe 2009) m'a montré que je peux battre tout le monde, si je suis en forme et j'ai une bonne journée. Parce que j'ai dominé ce combat pendant 4 minutes 30, j'étais en train de gagner et j'ai seulement perdu à cause d'une faute d'arbitrage. Et en plus judo reste judo, tout peut arriver.

RD:
A – 73 kg vous êtes actuellement 4 judokas suisses à prétendre au titre de « leader* dans la catégorie. David Papaux possède une grande expérience sur le plan international et il est le mieux préparé pour défendre la suisse dans la catégorie. Quels sont tes projets pour l’avenir sur le plan du judo ?

MN:
C'est vrai que -73kg c'est la catégorie où il y a le plus de concurrence . Mais dans un pays comme la Suisse où il n'y a normalement pas beaucoup de monde très fort les combattants -73kg doivent en profiter. Parce que seulement avec la concurrence on arrive à progresser. C'est clair que David a la plus grande experience dans cette catégorie. Mais l'experience ne fait pas tout... Je crois aussi pour lui c'est un grand avantage qu'il y a des jeunes qui montent.
Mon but c'est de participer un jour aux JO. Ceux à Londres seraient génial, mais pour y aller je dois encore progresser énormément. Mais comme je suis encore jeune j'ai encore plus que juste cette possibilité pour participer aux Jeux. Je crois qu'avec le centre à Brugg et Giorgio comme entraìneur national, tout est possible...

RD:
Rendez-vous à Tokyo



by Robert Danis